Barbizon

Prenant le nom de la colonie de peintres paysagistes établis en lisière de la forêt de Fontainebleau entre 1825 et 1875 environ pour peindre en plein air, puisant leur inspiration à une nature réaliste (Corot, Daubigny, Millet, Rousseau), les cadres dits « Barbizon » présentent un large profil. La profondeur est donnée par des niveaux superposés en cascade, dont les moulures s’ornent de frises chargées de feuilles de chênes ou feuilles d’acanthes, agrémentées de nœuds par exemple, dans le goût syncrétique du style Napoléon III. Les dorures sont éclatantes, mettant en valeur les verts sombres qu’affectionnaient les peintres de Barbizon.

Cadres chinés

Cadres sur mesure

Votre recherche ne correspond à aucun article.